Comment Fabriquer un Parcours d’Agility pour Chien ?

Vous aimez passer du temps avec votre chien, et aussi amusant que soi un parcours d’obstacles pour chiens, puisse sembler inaccessible pour lui, mais aussi pour vous. Heureusement, vous avez peut-être déjà le matériel et l’équipement nécessaires pour un cours fait maison autour de chez vous.

Avant de créer un parcours d’obstacles pour chiens, vous devez prendre en compte quelques éléments. Tout d’abord, assurez-vous d’avoir assez d’espace pour installer le parcours. Tout ce que vous concevez doit également être facilement décomposable, afin que votre chien ne se blesse pas lors de la pratique. Soyez patient avec sa formation et vous aurez tous deux une expérience positive.

Quels sont les accessoires indispensables pour démarrer en agility ?

Les accessoires indispensables pour créer un parcours d’agilité, sont des éléments qui vont être utilisés pour le parcours d’obstacles, vous pouvez facilement les acheter en ligne, sur le site 8hours vous trouverez aussi de nombreux avis d’accessoires. Il n’y a pas de parcours d’agility sans tunnel, saut d’obstacles, une balançoire d’agility, des piquets pour slaloms.

Saut d’obstacles ou aussi appelé saut de haie

Le saut est une excellente première activité à enseigner à votre chien si vous êtes tous deux novices en dressage d’obstacles. En effet, dès qu’il aura confiance et comprendra qu’il faut passer au-dessus de la barre, se sera déjà un bon départ pour les prochains obstacles et sa deviendra un jeu d’enfant.

Le slalom pour tester la rapidité du chien

Le but de cet obstacle pour le chien est de le franchir aussi rapidement que possible tout en étant très précis, c’est un exercice qui peut sembler assez compliqué, mais que le chien comprend assez vite avec une bonne motivation.

Vous pouvez soit l’entraîner en le guidant en en faisant le parcours avec lui et le récompenser lorsqu’il termine une tâche, soit vous pouvez lui offrir une friandise et lui demander de la suivre à travers chaque élément. Veillez à utiliser des commandes verbales ou manuelles cohérentes lors de l’entraînement afin qu’il associe vos commandes aux actions que vous lui demandez.

Le tunnel pour de nouvelles aventures

Les chiens qui sont complètement novices dans l’entraînement en tunnel pourraient trouver le même plaisir dans une boîte en carton dont le fond a été retiré. Vous pouvez toujours commencer avec des tunnels plus courts, pas plus de 1,40m ou 1,50m de long, jusqu’à ce qu’il s’habitue à l’idée de s’y promener.

Deux chien dans un tunnel d'agility

Si votre chien n’a jamais pratiqué l’agility avec des tunnels, il peut hésiter à l’essayer. Mettez-vous à quatre pattes, passez vous-même dans le tunnel et votre chien vous suivra. Vous pouvez également essayer de placer des friandises à l’avant, au milieu et à la fin du tunnel pour encourager votre nouvel athlète à traverser.

La rampe aussi appelé balançoire pour des sensations fortes

L’idée de cet obstacle est de donner confiance au chien et de lui faire comprendre que s’il n’avance pas assez, l’obstacle ne basculera pas et il ne pourra pas continuer le parcours. C’est un des accessoires du parcours d’agility qui peut impressionner le chien, il faut le rassurer et lui montrer qu’il ne risque rien.

Avec une bonne dose de motivation et un petit exemple, il pourrait vite apprécier de parcourir cette rampe. Il est important de commencer en douceur, mais aussi qu’il sache que plus il le passe rapidement, plus c’est simple pour lui.

Les autres accessoires dont vous aurez besoin

Pour accompagner le chien et faciliter la traverser du parcours, équipez-vous d’une laisse, d’un clicker, mais aussi de friandises pour le récompenser. La laisse sera utile pour lui montrer une première fois le parcours en l’accompagnant, le clicker lui aidera à appuyer les consignes que vous lui donnerait.

Comment créer soi-même son parcours d’agility

Vous avez peut-être déjà assisté à une démonstration d’un parcours d’agilité pour chien et vous avez certainement constaté qu’il y a différents obstacles. Chacun de ces obstacles, sont installables dans un jardin.

Saut d’obstacles

Il vous suffit de quelques tuyaux de PVC, ce matériau constitut un élément essentiel de construction parfait pour les parcours d’obstacles pour chiens. La meilleure façon de préparer un saut d’obstacle consiste à utiliser des barreaux mobiles qui vous permettent d’élever ou de baisser facilement la hauteur, quel que soit le niveau d’apprentissage de votre chien.

Un cerceau peut tout à fait faire l’affaire, lors de la première formation de votre chien, vous pouvez simplement maintenir le cercle à la hauteur souhaitée tout en signalant à votre chien de sauter à travers. Tous les obstacles doivent être flexible et détachable, il ne faudrait pas que le chien se blesse.

Obstacles sous forme d’un slalom

Avez-vous des petits cônes orange quand vos enfants jouaient au football ? Ceux-ci feraient un cours de tissage parfait pour le parcours d’agility du chien. Installez les cônes de la manière dont vous le souhaitez.

Avez-vous déjà utilisé des bâtons qui ressemblent à des cannes à sucre pour décorer votre maison pendant les vacances d’hiver ? Si c’est le cas, parfait ! Bien qu’il soit visiblement plus grand que les cônes, votre chien comprendra bien le chemin de tissage avec ces bâtons légers.

Les obstacles tunnels

Il existe de nombreuses options pour créer un tunnel avec des articles ménagers. Vos enfants ont-ils des tunnels de jeu qu’ils ont depuis petits et qui sont devenus trop petits ? Ces couloirs pliants légers sont parfaits pour la formation de chien. De plus, lorsque vous ne les utilisez pas, ils peuvent être stockés facilement et prennent très peu de place.

Les chiens qui sont complètement nouveaux dans l’entraînement en tunnel pourraient trouver le même plaisir dans une boîte en carton dont le fond a été retiré. Vous devrez peut-être apporter un soutien supplémentaire à la boîte lorsque votre chien l’utilise. Vous pouvez toujours commencer avec des tunnels plus courts, pas plus de 1,40m ou 1,50m de longueur, jusqu’à ce qu’il s’habitue à l’idée de s’y promener.

Si votre chien n’a jamais pratiqué d’agilité avec des tunnels, il peut hésiter à l’essayer. Mettez-vous à quatre pattes, passez vous-même dans le tunnel et votre chien et il suivra. Vous pouvez également essayer de placer des friandises à l’avant, au milieu et à la fin du tunnel pour encourager votre nouvel athlète à passer. Encore une fois, avec tout autre entraînement, soyez cohérent dans vos commandes verbales pour aider votre chiot à comprendre que vous voulez qu’il passe par le tunnel.

Les rampes à bascule

Les rampes peuvent être un autre ajout amusant à votre parcours d’obstacles pour chiens. Certains gros contreplaqués et parpaings peuvent constituer une simple rampe de montée et de descente, mais assurez-vous qu’elles soient bien fixés et qu’elles résisteront à la course de votre chien sans se déplacer pour assurer sa sécurité.

Quel que soit votre choix, votre chien profitera de tout le plaisir que le parcours apporte. De plus, cela l’aidera à faire de l’exercice et lui procurera une joie infinie en le regardant bondissant d’obstacle en obstacle. Au bout d’un certain temps, vous pouvez commencer à le chronométrer et voir à quelle vitesse il peut manœuvrer le parcours, on ne sait jamais, il pourrait bien devenir un professionnel.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Eyops