Comment adopter le chien parfait ?

Vous avez décidé de faire entrer un chien dans votre vie et dans votre quotidien ? Ce choix n’est pas anodin tant la décision est lourde de conséquences ! Il faut bien réfléchir avant d’adopter un chien et prendre en considération qu’il faut choisir un chien qui vous corresponde !

Adopter un chien

Labrador prêt à courirCela semble évident et pourtant ! Beaucoup de personnes achètent un chien parce qu’il est mignon ou que ça va faire plaisir aux enfants. Mais ils ne mesurent pas l’impact que l’arrivée d’un chien va avoir dans leur vie et que cela risque de chambouler leur quotidien ! Accueillir un chien est une responsabilité importante qui demande de poser les choses. Le chien demande beaucoup d’attention, risque de faire des bêtises et nécessite des soins réguliers.

Choisir une race

Avant de choisir un physique, on opte pour une race. Il faut savoir que cette race va définir le tempérament de votre chien, mais que ça ne fait pas tout. Le chien aura son propre caractère ! Essayez d’observer les chiots au milieu de la portée. Leur comportement en dit long sur leur caractère. Un chien un peu timoré qui va se cacher derrière les autres aura tendance à garder cette attitude par la suite.

Et au contraire, un chien bagarreur et qui va titiller les autres risque d’être turbulent et vif. Sélectionnez le chiot qui vous attire le plus et essayez de le choisir en fonction du caractère qui vous correspond le mieux. Si vous êtes sportif, optez pour un chien qui pourra vous accompagner dans votre pratique sportive. Et si vous avez plutôt une vie calme, il est conseillé de vous diriger vers un animal paisible et câlin.

Pourquoi voulez-vous adopter un chien ?

C’est important de se poser la question ! Il y a des centaines de réponses possibles selon les individus ! De nombreuses personnes adoptent un animal pour combler un manque affectif ou faire face à la solitude. C’est aussi parfois une solution pour ne plus avoir de peine après la mort d’un être aimé ou parce qu’on ne peut pas mettre au monde des enfants. Il ne s’agit pas de mauvaises causes d’adoption, mais il faut avoir à l’esprit cette raison pour ne pas trop faire porter le poids de nos sentiments sur les épaules du petit chien qui va arriver. Il faut être certain aussi de pouvoir s’en occuper durant toute sa vie. Un chien peut vivre jusqu’à 15 ou 20 ans !

Quel équipement est nécessaire ?

Pour accueillir votre chien dans les bonnes conditions, je vous conseille de choisir quelques accessoires importants. Vous trouverez des objets, jouets, gamelles ou encore des produits vétérinaires sur Medpets.fr.

Préparez-lui un petit coin juste pour lui avec un coussin moelleux que vous pourrez laver régulièrement et un panier. Le chien a besoin de savoir se trouve son espace personnel. Côté alimentation, choisissez aussi des gamelles qui peuvent passer au lave-vaisselle et achetez de la nourriture adaptée à son âge. Les besoins sont totalement différents selon l’âge de votre chiot et sa corpulence. Gros chien ou petit chien, l’arrivée de votre compagnon engendre des besoins tels une caisse de transport ou des produits pour entretenir son poil.

Quelles sont les activités que vous avez envie de faire avec votre chien ?

Plutôt balade tranquille dans le parc près de chez vous ? Ou randonnée ambitieuse dans une montagne escarpée ? Il existe des chiens pour tous les goûts et tous les rythmes de vie ! Mais imaginez bien qu’un husky sibérien ou qu’un border collie ont le besoin fondamental de se défouler !

Je déconseille vraiment de prendre un chien qui a un fort besoin d’activités sportives si vous n’avez pas l’habitude de marcher des kilomètres ou de courir. Votre petit compagnon risquerait de devenir une véritable contrainte pour vous. Et si vous aimez vous dépenser, ne forcez pas non plus un chien qui n’a pas envie de vous suivre dans vos sorties longues. Il faut prendre en compte les habitudes et les attentes de votre animal. Vous et lui devez trouver un équilibre pour ne pas vous taper sur les nerfs trop rapidement !

Un chiot ou un chien ?

Bien sûr, quand on pense adoption d’un chien, on s’imagine tout de suite une petite boule de poils adorable qui n’attend que vous ! Mais l’adoption d’un chien adulte est aussi une solution intéressante. En effet, le chiot va demander un long travail d’apprentissage et risque de faire pas mal de bêtises avant de devenir enfin sage. Si vous choisissez un chien adulte, l’éducation à la propreté sera déjà faite et il sera aussi plus calme.

Il existe de nombreux chiens adultes à accueillir chez vous. Renseignez-vous auprès des centres qui recueillent les animaux abandonnés ou seuls. En plus, vous ferez vraiment un heureux, car les chiens adultes passent souvent le reste de leur vie dans une cage. Les personnes qui veulent un chien optent plus souvent pour un chiot alors que de nombreux chiens sympas les attendent dans les centres d’adoption. Ce toutou qui a débuté difficilement dans sa vie sera ravi de trouver une nouvelle famille et de pouvoir goûter au bonheur.

Apprentissage des ordres de base

Un chien a besoin de connaître son maître et de lui obéir. Sans cela, il risque de prendre le dessus sur vous et de vous mener la vie dure ! Si vous en avez la possibilité, vous pouvez vous inscrire dans une association ou prendre des cours de dressage afin d’accompagner votre chien au mieux. Cela évitera qu’il vous traîne au bout de la laisse lorsque vous le sortez ou qu’il se jette sur toutes les personnes qui viennent vous rendre visite chez vous ! Apprenez-lui à s’asseoir et à attendre patiemment que vous l’autorisiez à venir vous rejoindre. Ça vous servira ensuite dans vos déplacements ou pour être tranquille lorsque des convives arrivent dans votre maison.

Le choix d’adopter un animal est une décision qui doit être mûrement réfléchie. Vous prenez la responsabilité de vous occuper de lui durant toute sa vie et lui garantissez qu’il aura de bonnes conditions pour s’épanouir. Un chien, c’est de l’amour inconditionnel, mais aussi un engagement de tous les jours !

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Eyops