5 erreurs à ne pas faire au camping avec un chien

Un chien est toujours heureux au camping. Il aime la nature. Il court dans l’herbe, regarde les animaux, essaie d’amuser les enfants du camping et profite de votre présence continue contrairement à d’habitude où vous allez travailler.

Mais, son bonheur et votre joie d’être en vacances ne doivent pas signifier qu’il n’y a aucun danger. Voici les erreurs courantes.

Ne pas prévoir de lieu la nuit pour le chien

Si certaines races de chien supportent parfaitement la nuit dehors, ce n’est pas le cas de la plupart. De plus, le camping est un lieu particulier. Laisser votre chien dehors peut présenter un danger, notamment les endroits les plus fréquentés. Les vols ou les sévices infligés aux animaux par des inconnus existent.

Prévoyez dans votre tente un accessoire comme un sommier de camping et laissez-le dormir avec vous le temps des vacances.

Sous-estimer les parasites

En été, les moustiques peuvent être votre principal souci. Ils passent leur temps à entrer dans la tente et vous piquent. Mais, n’oubliez pas que la gêne est aussi présente pour le chien qui peut être victime de la maladie de Lyme.

La menace des parasites est également réelle. Les tiques ou les puces adorent se nicher dans les endroits boisés. Traitez bien votre chien avant d’aller au camping, puis vérifiez régulièrement durant le séjour s’il n’a pas de bêtes dans son pelage.

Ne pas connaître les vétérinaires proches

Si votre chien se casse la jambe ou semble en train de faire une indigestion grave, savez-vous aller sur votre lieu de vacances ? En temps normal, la question ne se pose et vous allez directement chez votre vétérinaire habituel, mais en vacances, il n’est pas là.

Pis, votre réflexe de consulter internet immédiatement pour avoir une réponse peut ne pas fonctionner si vous campez dans un lieu sans réseau, et c’est encore le cas d’une grande partie du territoire français.

Assumer que tout le monde accepte les chiens

Le camping vous inspire la liberté, mais n’oubliez jamais que beaucoup de personnes n’aiment pas les animaux ou ont peur des chiens. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est si dur de trouver un terrain de camping autorisé aux chiens.

Ne commettez pas l’erreur de laisser toujours votre chien détaché et errant dans le camping. Si vous êtes chanceux, une personne du camping viendra vous dire de le maintenir à vos côtés. Si vous avez moins de chance, une personne vile pourrait s’en prendre à votre chien.

Croire que le chien sait s’orienter

Votre chien est très fort. Chez vous, il est capable de courir dans le chemin bordant la maison, puis de revenir tout seul dans le jardin sans être un chien de chasse. Donc, vous allez en vacances et présumez qu’il saura faire la même chose. Pire, il est possible que lui aussi parte de ce même postulat.

Mais, il s’éloigne puis utilise sa véritable boussole, son flair, pour tenter de se repérer, mais il n’arrive pas à suivre le bon chemin. Il accélère sous le coup de la panique et se perd.

Pour éviter un tel désagrément, surveillez votre chien, ne le laissez pas s’éloigner et envisagez le collier gps pour le suivre à la trace.

      Eyops