Combien de temps un cheval peut rester dans un van ?

Vous avez décidé de transporter votre cheval vers une autre écurie ? Vous avez besoin de l’emmener en van afin de participer à une compétition équestre ? Il faut savoir que le transport d’un cheval est une chose qui n’est guère facile à faire. Le cheval peut être enclin à des moments de panique, s’il n’est pas bien préparé et si les conditions de son transport sont désagréables.

Notez que la durée d’un trajet influe vraiment sur l’état du cheval. Vous souhaitez savoir le temps adapté au transport de cet animal ? Découvrez en détail cela dans ce présent article.

La durée idéale pour le transport d’un cheval dans un van

Quelle est la durée moyenne pour le transport d’un cheval ? Bonne question, cette durée dépend en général de l’état de santé de votre cheval. Elle varie en fonction de l’animal. Notez que lorsque vous transportez un cheval, la vitesse de votre conduite doit être limitée. Il est capital d’avoir une conduite légère et très souple. Cela permet de ne pas déstabiliser ou déséquilibrer le cheval. Il faut savoir que cet animal peut supporter près de 8 heures de route qui s’effectuera en une journée. Durant son périple sur une autoroute, des pauses fréquentes sont obligatoires.

Cheval monte dans van

La nécessité de faire une pause durant son trajet

Durant un voyage sur l’autoroute, peu importe la durée de votre trajet, il est essentiel de privilégier des laps de pause de 2 heures environ. Pendant ces pauses, vous pouvez donner à boire ainsi que du foin à manger à votre animal. Faites bien attention à ne pas le sortir du véhicule. Il faut qu’il reste dans le van même durant la pause. Sortir son cheval du van pendant votre pause n’est pas nécessaire. Si vous le sortez, il peut risquer de s’enfuir et causer par la suite des accidents d’autoroute imprévisibles. L’autre scénario qui peut arriver est le fait que votre cheval peut refuser de remonter dans le véhicule. Vous serez dans un sacré pétrin !

Le mieux est donc de juste le laisser dans le van. Il suffit juste de s’arrêter et de stationner pour qu’il puisse un peu se remettre et souffler des balancements subis lors du voyage. Sachez qu’un cheval peut attraper ce que l’on appelle un « shipping fever », si vous ne lui accordez aucun répit durant tout le voyage. Il s’agit d’une pneumonie de cheval causée par de longs trajets.

Pour en savoir plus sur les différentes maladies du cheval, nous vous invitons à découvrir ce site : www.equinfo.org/maladie et entre autre au sujet des problèmes que le transport du cheval peut générer.

Nous serons heureux d'entendre votre avis

      Laisser votre avis

      Eyops