Quelles précautions prendre avec un chien souffrant d’arthrose ?

Les chiens peuvent également souffrir d’arthrose, la détérioration du cartilage articulaire. Cette maladie touche surtout les vieux chiens et les chiens de race.

Les différents types d’arthrose chez le chien

Il y a deux types d’arthroses chez le chien :

  • L’arthrose primitive : elle concerne les vieux chiens. Elle est causée par la dégradation des articulations au fil du temps. Certains chiens peuvent en souffrir dès leur jeune âge à cause de la pratique d’activité physique intensive. De même, les chiens en surpoids sont également susceptibles de contracter la maladie plus tôt à cause de leurs articulations qui ne sont pas faites pour supporter un poids lourd à long terme.
  • L’arthrose secondaire : elle peut toucher des chiens de tout âge. Elle est causée par une malformation au niveau de l’articulation.

Comment reconnaître l’arthrose ?

Les symptômes de l’arthrose sont identifiables en trois étapes :

  • Le chien va ressentir une douleur et commencer à boiter, voire à éprouver des difficultés pour monter un canapé sans un escalier pour les chiens
  • La douleur va s’intensifier et le chien est susceptible de devenir violent
  • La douleur sera atténuée, par contre les mouvements du chien seront limités.

 Comment la traiter ?

Il n’est pas possible de totalement guérir l’arthrose. En effet, les douleurs provoquées par la maladie peuvent juste être atténuées. Il est plus raisonnable de se rendre chez un vétérinaire lors de l’apparition des premiers symptômes afin de s’assurer que le chien souffre bien d’arthrose. Ainsi, il pourra lui prescrire un traitement.

Pour soulager les douleurs, vous pouvez recourir aux solutions suivantes :

  • Les anti-inflammatoires
  • Les compléments alimentaires
  • L’acupuncture
  • La magnétothérapie
  • Remplacer son articulation par une prothèse si la maladie est grave, mais cette intervention coûte très chère chez le chien (700 à 2000€ pour une opération et la prothèse)

À noter qu’il est également nécessaire d’emmener votre chien régulièrement chez le vétérinaire au cours du traitement afin de s’assurer qu’il n’y a rien d’anormal.

Les précautions à prendre pour ne pas empirer la maladie

Pour que les douleurs de votre chien ne s’accentuent pas, réduisez ses mouvements. Pour ce faire, limitez ses promenades et empêchez-le d’effectuer des mouvements qui pourraient accentuer sa douleur (sauter, descendre et monter les escaliers, etc.). Des escaliers pour chiens sont actuellement disponibles pour l’aider à monter et à descendre des voitures ou dans la maison. Cependant, il faut qu’il pratique du sport régulièrement afin d’éviter la « fonte musculaire ». La natation est fortement recommandée parce que l’utilisation des articulations est très limitée dans l’eau. Évitez surtout les activités qui provoquent trop de traumatismes pour les os comme le caniVTT où les pattes du chien subissent lors de la rencontre d’obstacles.

Évitez également d’emmener votre chien dans les régions froides pour une longue période. En effet, le froid est aussi susceptible d’augmenter l’arthrose.

Nous serons heureux d'entendre votre avis

      Laisser votre avis

      Eyops