Comment devenir vétérinaire spécialisé dans une discipline ?

Alors que vous connaissez certainement le métier de vétérinaire, savez-vous que certains professionnels de la santé animale sont encore plus qualifiés ? Plus précisément, certains possèdent des connaissances acquises au fil des années dans une formation précise. Cela leur confère le statut de vétérinaires spécialisés, qui entraîne souvent pour vous des frais supplémentaire si vous adoptez un NAC. Pour parvenir à un tel niveau d’expertise, il n’existe que peu de voies, que nous allons de suite aborder ensemble.

Un diplôme délivré en France

Le DESV, aussi connu sous le nom de Diplôme d’Études Spécialisées Vétérinaires, est délivré par les centres de formation qui sont situés en France. Ils sont peu nombreux et certains ne sont pas actifs tous les ans, tout dépend de la demande émanant des étudiants et vétérinaires.

En tout, il faut compter trois ans après l’obtention du diplôme de vétérinaire pour réaliser la formation en entier. À son terme, un examen réputé difficile est passé par les élèves. Ceux qui réussissent obtiennent alors le titre de vétérinaires spécialisés, que ce soit en soins chirurgicaux sur les chevaux, les animaux de compagnie, ou encore en dermatologie.

Un diplôme européen pour une reconnaissance internationale

Il existe un diplôme qui est obtenu au terme d’une formation dispensée au niveau européen. Pour reconnaître un tel spécialiste, il suffit de regarder le nom de son diplôme, qui doit commencer par EC. L’avantage de ce titre, c’est qu’il permet au vétérinaire spécialiste d’exercer dans le monde entier. Encore une fois, trois années sont nécessaires pour acquérir les compétences nécessaires à l’obtention de ce titre.

Des spécialisations qui ne sont pas toujours reconnues

Il existe aux USA des formations visant à spécialiser les vétérinaires dans les urgences médicales et les soins intensifs, mais malheureusement, ces spécialités ne sont reconnues ni par les autorités compétentes européennes, ni par les autorités françaises. Le temps de formation est toujours le même. Toutefois, rien n’empêche un vétérinaire possédant un tel diplôme d’exercer en France, car ses compétences restent recherchées.

Tous les vétérinaires spécialisés détiennent des connaissances rares car difficiles à obtenir. Le prix d’une formation de vétérinaire spécialisé est assez important, et de nombreux vétérinaires ont déjà dû contracter un prêt pour financer leurs études dans le supérieur. Qu’un vétérinaire spécialisé ne soit pas reconnu par les autorités ne pose pas de problèmes à de nombreux CHU dédiés aux soins des animaux. En effet, ceux qui dirigent ces lieux préfèrent passer outre la reconnaissance et permettre à des professionnels qualifiés de mettre leurs compétences au service d’animaux qui en ont besoin.

Nous serons heureux d'entendre votre avis

      Laisser votre avis

      Eyops